Ostéopathe D.O. biomécanicien

L’ostéopathie biomécanique est une pratique validée par la recherche clinique et permet à celui qui la pratique une réelle expertise à la fois sur le plan de l’examen clinique que sur le plan du traitement ostéopathique.

 

L’ostéopathie biomécanique est une pratique encadrée par un décret de compétence et elle s’inscrit dans les recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS).

 

 

 

 

Diplôme

• Diplôme d’Ostéopathie

• Licence d’éducateur sportif en
  Activité Physique Adaptée Santé (APAS)

 

Formation

• Ecole OSTEOBIO (94 Cachan) qui enseigne l’ostéopathie biomécanique, ostéopathie reconnue et agréée par le ministère de la santé et recommandée par la HAS (Haute Autorité de Santé).

 

• Université  Paris-X (92 Nanterre) – UFR Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS) qui délivre la licence d’éducateur sportif spécialisé dans les activités physiques adaptées et santé (APAS)

 

Association

• Membre de l’AFO : Association Française d’Ostéopathie

Décret n° 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie

Article 1

Les praticiens justifiant d'un titre d'ostéopathe sont autorisés à pratiquer des manipulations ayant pour seul but de prévenir ou de remédier à des troubles fonctionnels du corps humain, à l'exclusion des pathologies organiques qui nécessitent une intervention thérapeutique, médicale, chirurgicale, médicamenteuse ou par agents physiques. Ces manipulations sont musculo-squelettiques et myo-fasciales, exclusivement manuelles et externes. Ils ne peuvent agir lorsqu'il existe des symptômes justifiant des examens paracliniques.

Pour la prise en charge de ces troubles fonctionnels, l'ostéopathe effectue des actes de manipulations et mobilisations non instrumentales, directes et indirectes, non forcées, dans le respect des recommandations de bonnes pratiques établies par la Haute Autorité de santé.

Article 2

Les praticiens mentionnés à l'article 1er sont tenus, s'ils n'ont pas eux-mêmes la qualité de médecin, d'orienter le patient vers un médecin lorsque les symptômes nécessitent un diagnostic ou un traitement médical, lorsqu'il est constaté une persistance ou une aggravation de ces symptômes ou que les troubles présentés excèdent son champ de compétences.

Article 3

I. - Le praticien justifiant d'un titre d'ostéopathe ne peut effectuer les actes suivants :

1° Manipulations gynéco-obstétricales ;

2° Touchers pelviens.

II. - Après un diagnostic établi par un médecin attestant l'absence de contre-indication médicale à l'ostéopathie, le praticien justifiant d'un titre d'ostéopathe est habilité à effectuer les actes suivants :

1° Manipulations du crâne, de la face et du rachis chez le nourrisson de moins de six mois ;

2° Manipulations du rachis cervical.

III. - Les dispositions prévues aux I et II du présent article ne sont pas applicables aux médecins ni aux autres professionnels de santé lorsqu'ils sont habilités à réaliser ces actes dans le cadre de l'exercice de leur profession de santé et dans le respect des dispositions relatives à leur exercice professionnel.

 

06 59 50 50 83  -  60 rue Gabriel Péri – 91330 Yerres